Butembo : des bleus blancs chassés pour insolvabilité, l’Association des Comités des Parents hausse le ton

Plusieurs écoles primaires et secondaires n’ont pas attendus longtemps pour chasser les apprenants non en règle avec les frais de scolarité. Les bleus blancs sont depuis une semaine visible, pendant les heures des cours, dans les rues et avenues de Butembo. Pourtant il y a à peine un mois que les cours ont été relancés en RDC après deux mois d’interruption suite à la deuxième vague de la pandémie de Covid-19. Cette situation inquiète monsieur Christian Sikivahwa, coordonateur de l’Association des  Comités des Parents dans le réseau des Ecoles Conventionnées Protestantes. Il appelle les comités de gestion des écoles au sens de la responsabilité.

 « Le moment n’est pas propice pour qu’on chasse les enfants qui ont passé beaucoup de temps à la maison. C’est inconcevable qu’aussitôt déconfinées les écoles chassent les enfants. Il fallait qu’on travaille, au préalable, avec les comités de gestion, les comités et les assemblées des parents pour trouver un compromis. Chasser les enfants unilatéralement n’est pas juste », déplore Christian Sikivahwa.

Retenez qu’un procès opposant le collectif des parents d’élèves au gouverneur du Nord-Kivu, Carly Kasivita, au sujet de la fixation des frais scolaires pour l’année 2020-2021 a été ouvert ce mardi 16 mars à la Cour d’appel de Goma. Le week-end dernier, les parents d’élèves ont saisi la justice pour demander l’annulation de l’arrêté de l’autorité provinciale du 25 novembre 2020 car ne tenant pas compte des réalités socio-économiques du moment. L’audience de ce mardi n’a duré que quelques minutes. Le procès a été renvoyé au 30 mars prochain en vue de permettre à la partie accusée de s’imprégner du dossier. L’arrêté fixant les frais scolaires dans les écoles publiques pour l’année 2020-2021 a été signé le 25 novembre 2020 par le gouverneur Carly Kasivita. C’était à l’issue d’une série de manifestations des parents, enseignants et élèves pour réclamer le retrait de cet arrêté avant toute reprise des cours, suspendus suite à la pandémie à Coronavirus.

GEORGE KISANDO

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE