Butembo : des chercheurs de l’UCG lèvent l’option d’adhérer au CALCC

L’intellectuel catholique du diocèse de Butembo-Beni est invité à harmoniser la foi et la science  au service du développement humain. Appel de l’évêque du diocèse de Butembo- Beni, Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech à l’occasion de la clôture de la mission de redynamisation des activités du Conseil des Laïcs catholiques du Congo, CLCC dans le diocèse de Butembo-Beni. Julienne Muhima.

S’adressant à la crème intellectuelle catholique, l’évêque de Butembo-Beni rappelle que la foi ne s’oppose pas à la science, les deux se complètent pour le développement de la société.

Comme Jésus à ses disciples, allez et dites à cette montagne, déplace-toi d’ici et jusque-là, et la montagne se déplacera et rien ne vous sera impossible. Et ces montagnes sont les défis sociaux pastoraux du diocèse, a-t-il écrit dans son message dont voici l’extrait de la lecture faite par Monsieur l’abbé  Ignace Matsungu, chancelier de l’évêque de Butembo-Beni.

 

Quant à vous chers élites universitaires catholique, je vous invite à harmoniser science et foi au service du développement humain intégral. Comme le dit  Jésus en Matthieu 17 – 20 , je vous dis en vérité, si vous avez la foi comme un grain de se lever ; vous direz à cette montagne ; déplace-toi d’ici et là, et elle se déplacera . Et ces montagnes dont il est question, sont les défis sociaux pastoraux  notamment les défis des crises sécuritaire, sanitaire….”

Professeurs, enseignants des écoles maternelles,  primaires et secondaires catholiques, tous sont également appelés  à inculquer aux apprenants la mission propre du laïc qui consiste à gérer la société en témoin du Christ. Le but est de faire de tous ces écoliers, élèves et étudiants des vrais citoyens responsables, conclut le message.

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE