Butembo : Des habitants du quartier Rughenda plaident pour le cantonnement des militaires qui résident parmi la population

Les avis divergent sur  l’identification des militaires qui résident parmi la population, après la sortie d’un communiqué de l’État-major du commandement du 3310eme régiment des Forces Armées de la République Démocratique du Congo à Butembo.

Depuis  le vendredi 15 mai 2020, l’armée a annoncé l’identification des militaires et des officiers gradés qui sont basés dans différents quartiers de Butembo.

La Voix de l’UCG a été voir les habitants du quartier Rughenda dans la partie Est de Butembo  qui vivent  depuis plus de 20ans  avec les militaires

Ceux qui saluent la mesure du commandement urbain de l’armée , accusent les militaires et leurs dépendants de tous les maux. « Ils provoquent des bagarrent entre eux et avec les civils, ils s’illustrent dans le vol des  biens des civils, ils ne s’acquittent pas des dettes contractées auprès de la population », dénoncent des femmes de Kasesa visiblement irritées. Ces habitants  plaident pour le cantonnement de ces militaires  avec tous leurs dépendants dans  un camp.

Dans son communiqué, l’armée demande aux chefs des cellules, chefs de quartiers et à la société civile des communes, de bien vouloir recueillir toutes ces informations et de les faire parvenir par le canal des bourgmestres des communes pour la centralisation.

Ghislain Lukambo et Ismaël Kabuyaya

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE