Butembo : Des importateurs violent impunément la nouvelle structure des prix en fixant le litre de carburants à 1750 FC

Le prix du carburant est loin d’être uniformisé en ville de Butembo. Que ce soit du côté des importateurs ou des vendeurs, la variation du prix reste observée sur le marché. C’est le constat réalisé ce jeudi 07 mai par La Voix de l’UCG. Pourtant, le ministère Congolais de l’économie nationale a signé mardi 5 mai, un arrêté portant révision à la baisse des prix des produits pétroliers sur l’ensemble du territoire national. Dans la zone Est, le prix d’un litre d’essence a été  fixé à 1500 FC, pris applicable dès ce jeudi 07 Mai.

A Butembo, le prix de 1500Fc le litre d’essence est presque déjà appliqué par la quasi-totalité des vendeurs des produits pétroliers, membres de l’Association des Vendeurs  Produits Pétroliers, AVEPROPELU. D’autres baissent même  jusque 1400 FC le litre. Mais, tel n’est pas le cas du côté des importateurs de ces produits, a constaté notre reporter. Leur tarif pour 1litre d’essence à la pompe varie entre 1500 et 1750Fc.

Contactée, une source de l’Association des Pétroliers Importateurs de Lubero, APILU, explique que cette instabilité du prix des produits pétroliers, est un signe d’une chute des capitaux de certains opérateurs économiques, œuvrant dans ce secteur. « La nouvelle structure de prix rendue publique par le ministère de l’économie nationale, et qui est entrée en vigueur ce jeudi 07 mai, n’a pas tenu compte du passé récent. Ceux qui se sont ravitaillé à un prix élevé et qui ont encore une grande quantité en stock, ont du mal à appliquer cette nouvelle structure, car elle occasionne pour eux d’énormes pertes », a expliqué notre  source de l’APILU.

C’est autant pour les revendeurs membres de l’AVEPROPELU. Mais pour cette association, c’est la minorité qui maintien encore le litre d’essence à 1550 voire  1600Fc.

 Il sied de préciser que cette baisse des prix est consécutive à celle du baril de pétrole sur le marché mondial, causée par la pandémie du covid-19. Entretemps, le bureau urbain de l’économie à Butembo devra échanger ce vendredi avec les comptables des entreprises de Butembo. Il sera question de statuer sur l’importance de la transmission des états financiers ainsi que les structures des prix.

Ghislain LUKAMBO

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE