Butembo : des opérateurs économiques décrètent l’incivisme fiscal

Deuxième journée de manifestation contre les “tracasseries fiscales” des opérateurs économiques par la DGI ce mercredi 21 septembre. Les opérateurs économiques œuvrant dans différentes galeries commerciales de la place se sont pointés à l’hôtel de ville en réponse à une invitation de cette régie financière. Un rendez-vous manqué mué en marche de colère.

Les opérateurs économiques étaient nombreux dès 09h30 de ce mercredi 21 septembre à l’hôtel de ville pour échanger avec les agents fiscaux sur les actions de recouvrement lancées par la DGI sous la médiation du maire. Déçus du rendez-vous manqué, les manifestants ont quitté la mairie en décrétant la mesure de l’incivisme fiscal. Monsieur Kavalami Kyakakala a parlé au nom des manifestants.

 « Nous n’avons pas la sécurité, nos clients ont été massacrés, l’économie a baissé…Ils nous ont invité à la réunion, ils ne nous reçoivent pas… A partir de ce moment nous n’allons plus payer taxes et impôts. Nous mettons en garde tout agent de l’Etat qui va prendre le risque de passer auprès des boutiques pour collecter les recettes, il va s’apprendre à lui-même », a-t-il annoncé.

Une marche spontanée a été organisée au même moment de la mairie jusqu’au centre-ville. Les manifestants scandaient des chansons hostiles à la DGI. Retenez que les opérateurs économiques s’opposent à la présentation du tableau synthèse, désormais exigé par la DGI Butembo. Plusieurs d’entre eux ont été sommés pour abus de régularisation pour minoration de l’impôt sur le revenu, IPR, d’autres encore, selon leur propre terme, sont soumis au paiement abusif de l’impôt sur le bénéfice et profit. 

 

Georges Kisando Sokomeka.

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE