Butembo : en cas de court circuit, ENK sécurise sa ligne de transport et les pompiers urbains les incendies chez les abonnés

Le service anti incendie  de la Société Energie du Nord-Kivu, ENK est bien rodé pour faire face à toute situation désastreuse due à un court circuit. Mise au pont de cette entreprise après un  court circuit à la base d’un incendie qui s’est déclenché sur l’un des poteaux  de transport du courant ce jeudi 28 janvier 2021 au rond-pointBayoli en plein cœur de la ville de Butembo.

Pour Antony Claverie ;  chargé des Opérations au sein de ENK, en cas d’incendie la société déploie en priori des équipes spécialisées dans l’extinction du  feu afin de sécuriser la ligne de distribution du courant.

« Il faut être clair, s’il faut qu’on   intervienne,  c’est uniquement sur notre réseau.  Nous assurons la maintenance de l’électricité. Ce qui nous oblige d’intervenir lorsqu’un poteau est en feu ou lorsqu’une  ligne a des défaillances. C’est surtout les cabines qui sont sensibles. Et les cabines sont largement équipées en termes de dispositif anti-incendie. Maintenant si l’installation d’un usager cause un incendie chez cet usager là, comprenez qu’ ENK n’est pas sensée intervenir chez lui pour éteindre ce feu là.  Nous interviendrons si nous avions les moyens de le faire mais c’est ne pas dans nos engagements. Chacun est appelé à faire son métier », explique Anthony Claverie.

Retenez que le court circuit sus évoqué a été à la base d’une psychose dans  le chef des abonnés connectés sur la cabine de distribution concernée par  cet accident. Plusieurs sont sortis à l’extérieur des immeubles afin de se mettre à l’abri d’un probable  drame.  Soulignons que ledit  court-circuita grillé les boites à compteur accrochées au poteau.

Ceci n’est pas un cas isolé. Pour rappel, il y a quatre mois, une maison a pris feu sur l’avenue des Volcans au Quartier Kambali dans la commune Vulamba. La source du feu jusqu’aujourd’hui  reste hypothétique. Mais une opinion pensait qu’un cours circuit créée par les fils alimentés par le courant STS-ENK en était la cause. La ville de Butembo n’a aucun camion anti incendie  en dépit de sa croissance démographique, son essor économique et son boom immobilier.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE