Butembo/élections : face à la multitude des candidats, les électeurs seront dans l’embarras du choix (CT Umbo Salama)

Face à la multitude des candidats députés provinciaux en ville de Butembo, le peuple risque de se retrouver dans l’embarras du choix.  Avis de l’enseignant en science de l’information et de la communication, Umbo Salama. Il estime que ces élus devront beaucoup batailler à l’hémicycle en mettant en avant leurs arguments car ils seront élus avec des nombres d’électeurs réduits vue la dispersion des voix qui devra s’observer. Le Chef des travaux Umbo Salama invite également les candidats qui y sont partis juste pour tenter ou se faire le nom de se retirer pour permettre aux électeurs d’avoir un choix qui servira la ville.

« Les électeurs ne sauront pas pour qui voter. Ils ne sauront pas la personne qui est compétente, capable de plaider pour les causes de la ville de Butembo. Celle qui peut comprendre tous ceux dont la population de Butembo a besoin. Mais aussi cette situation fera à ce que l’on ne puisse pas avoir la personne qui pourra représenter valablement la ville. D’ailleurs c’est à ce niveau où il y aura une dispersion des voix, ce qui ne donnera pas aux députés un bon poids au niveau de l’assemblée.  Toutefois, cela ne fera pas à ce que l’on puisse avoir des médiocres. Il faut que la personne arrive juste à avoir un plan d’action, qu’elle arrive  à défendre la ville, c’est à ce moment qu’elle aura  du respect. Compte tenu de cette liste, il faut que certaines personnes s’élliminent déjà de la course. D’ailleurs se retirer n’est pas signe de la lâcheté, c’est plutôt comprendre que l’on a fait un mauvais choix. Il faut qu’au finish on puisse avoir 50 candidats par exemple au lieu de 300 » explique le CT Umbo Salama.

Rappelons que pour les prochaines élections la ville de Butembo a enregistré 304 candidats députés provinciaux selon les statistiques affichées au bureau de réception et traitement des candidatures.

Ismaël Kabuyaya et Christian Wasekayo