Butembo face au regain phénomène Kasusu : « je ne vous promets rien, mais nous sommes en train de monter des stratégies pour que la sécurité revienne » (Maire)

Nouvelles incursions des hommes armés de fusils et d’armes blanches dans plusieurs coins de la ville de Butembo.  Ils ont ôté la vie à un jeune homme en commune Bulengera, un deuxième cas d’assassinat en 48 heures. Les habitants affectés par cette situation redoutent le retour en surface du phénomène Kasuku.  

La dernière victime de cette situation sécuritaire précaire s’appelle Kakule Kapitula Thierry de la cellule Sabbat du quartier Kimbulu. Son corps a été retrouvé en cellule Kihyana du même quartier en commune de Bulengera. Il aurait été poignardé et une pierre a été retrouvé à côté de son corps.

Les auteurs de ce meurtre ne sont jusque-là pas connus.  Au quartier Matanda en commune Mususa, en cellule Vuhima, des bandits armés ont emporté des biens vers 2 heures de ce vendredi 6 mai.  « Sur place, les bandits ont crépité des coups de feu pour opérer », témoigne monsieur Paty Luvatsungana, habitant de la contrée.

Le maire de Butembo, le Commissaire Supérieur Principal, Mowa Baeki, déplore cette situation sécuritaire précaire et rassure qu’il s’active aux côtés des services de sécurité afin d’y mettre un terme.

« Ces genres de cas qui arrivent dans une commune en l’espace de deux jours, ça ne peut être qu’inquiétant. C’est ainsi que je ne vous promets rien, mais nous sommes en train de monter des stratégies pour que la sécurité revienne en ville de Butembo. Aussi je demande à toute la population de pouvoir nous aider avec des alertes 

», a-t-il fait savoir.

Pour rappel, une incursion des bandits armés a fait un mort le jeudi 5 mai 2022 en cellule Kasesa , en commune Bulengera .

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE