Butembo : il peut y avoir régression du rendement scolaire des enfants suite aux divers abus qu’ils subissent (RBC/CBM)

Ensemble pour la promotion de la santé mentale en milieu scolaire, c’est le thème au centre des assises d’une journée en faveur des représentants des parents d’élèves au sein de la division provinciale de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique, EPST Nord-Kivu II ce 30 Mars 2021. Les participants sont venus des villes de Butembo, Beni et les territoires de Beni, Lubero. 

Une activité appuyée par l’organisation  Christian Blind Mission, CBM (Mission Chrétienne pour les Aveugles) et organisée     par le   diocèse de Butembo-Beni à travers le Programme de Réhabilitation à Base Communautaire, RBC en partenariat avec l’Association Nationale des Parents des Elèves du Congo, ANPECO Nord-Kivu. Dans son exposé, madame Masika Prospérine, responsable de la RBC a parlé des abus commis à l’encontre de l’enfant.

« En milieu scolaire on enregistre certains  abus  comme les abus physiques, et ça on continue de  frapper l’enfant avant même de l’écouter; il y a aussi des abus sexuels, il y a aussi des traitements de négligence, il y aussi  l’exploitation commerciale que nous constatons en ville même envers  les écoliers. Sans aucun doute il peut y avoir régression  du rendement scolaire  des enfants suite aux divers abus qu’ils subissent »,   a expliqué Masika Prosperine.

Pour rappel, le programme qu’exécute la RBC appuyé par la CBM  prend en charge la scolarité   des enfants victimes de la Maladie à virus Ebola. 500 enfants se trouvant dans cette situation de vulnérabilité  sont bénéficiaires de  cet accompagnement multiforme sous la houlette du diocèse de Butembo-Beni et ses partenaires.

Les participants ont adhéré au code de bonne conduite de la RBC.

Lire aussi

Butembo : Acteurs de la Société Civile et acteurs étatiques s’engagent à protéger les victimes des troubles mentaux, des violences sexuelles et autres

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE