Butembo/indépendance : «Depuis l’indépendance ceux qui dirigent le pays ne le font pas pour l’intérêt de tous. » (Mgr Sikuli)

Il est clair que ces sont les dirigeants congolais, aux commandes depuis 61 ans, qui n’ont pas la volonté politique de faire émerger le pays. Pourtant c’est pour le bien être du pays, la démocratie  et la formation de la jeunesse que l’abbé Apollinaire Malu Malu a consacré sa vie, a tenu à rappeler, Monseigneur l’Evêque Sikuli, lors d’une célébration eucharistique ce mercredi 30 Juin 2021 à la cathédrale Mater Ecclésiae.

La vie de l’abbé Apollinaire Malumalu rime avec le moment fort de la RDC. Car le prélat catholique est passé, d’une vie à une autre, en tant que homme d’Etat, et surtout en ce jour de l’indépendance, il y a 5 ans.  Durant l’homélie du pasteur du diocèse de Butembo-Beni, il a tenu à rappeler que les congolais sont les premiers responsables de l’Etat actuel du pays. Et plus particulièrement les dirigeants politiques.

 « Depuis que nous avons reçu l’indépendance, c’est nous les congolais qui dirigeons ce pays. Mais ceux qui dirigent le pays ne le font pas pour l’intérêt de tous. Il est clair que ceux qui dirigent le pays ne l’aiment pas. Nous agissons comme ceux qui n’aiment pas leurs pays. Nous n’aimons que les intérêts privés au lieu du bien Commun », a dit l’Evêque dans l’homélie.

Monseigneur s’interroge sur le sens de l’indépendance quand le congolais  manque de l’eau propre à boire alors qu’il vit dans l’eau ; quand il y a des querelles tribales, et surtout quand certains congolais pactisent avec l’ennemi.

C’est contre tous ces maux que l’Abbé Malumalu a consacré sa vie a  rappelé Mgr L’évêque aux cadres politiques de l’Etat de siège, les commerçants et tous les dignitaires venus honorer la mémoire de l’abbé Apollinaire Malu Malu, troisième recteur de l’UCG et ancien président de la Commission Electorale Nationale Indépendante.  

HERVE MUKULU /@Muvulherd

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE