Butembo/Insécurité: L’ATAMOV dénonce la récupération du malheur qui frappe ses membres par certains groupes de pression

L’Association des Taximans Moto et Voiture, ATAMOV/Butembo dénonce le comportement  de certains groupes de pression qui barricadent  des routes depuis  l’assassinat de l’un de ses membres la soirée de samedi 16 mai dans la vallée de Kavaghendi en commune Vulamba.

C’est ce que déplore Jérôme Malule Secrétaire Général et Rapporteur de l’ATAMOV dans une interview accordée ce dimanche 17 mai à La Voix de l’UCG.

« Nous appelons nos membres taximes au calme. Chaque fois qu’il y a  des situations de ce genre, ca risque de dégénérer.  On risque d’assister aux casses. Nous appelons tout un chacun à ne pas tomber dans le piège des   infiltrés. Par exemple, nous avons remarqué des barricades sur la route Mutsanga. Des membres des groupes de pression actifs dans ce coin de la ville exigeaient de l’argent à tout passant. Le maire nous a interpellé quant à ce et nous ont a dit qu’il ne s’agissait  pas des membres de l’ATAMOV. Nos membres doivent être prudent pour ne pas saper le nom de notre association », plaide  Jérôme Malule.  

Pendant ce temps, le corps de Kasereka Kabuyaya Musienene, membre de l’ATAMOV qui  a été tué  week-end, sera inhumé ce lundi 18 mai au cimetière familial de Butuhe. Le corps de Kasereka a été retrouvé dans la valée de Kavaghendi, commune de Bulamba, en plein centre ville de Butembo.

Pendant ce temps Muhindo Mukuhi, taximan de la même association, basé au parking de Kananasi, a été poignardé au dos par une bande de quatre bandits porteurs des lances et des coteaux au niveau de Isango au quartier Vighole la même nuit du samedi au dimanche 17 mai.

Suite à la recrudescence des cas d’insécurité, le groupe de pression Veranda Mutsanga a appelé à une journée ville morte ce lundi 18 Mai 2020.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE