Butembo : la centrale de Talihya est quasiment finie, d’ici février 2022 douze mégawatts y seront produits (James Vanhoute)

Les travaux de construction de la centrale hydroélectrique de Talihya Nord que mènent Energie du Nord-Kivu prennent le dernier virage.  La centrale est quasiment finie.

«  Les ouvrages de géni civil sont en cours d’implantation au niveau du déssableur et du canal d’amené, la conduite forcée est en cours de construction. Sauf un problème majeur, la première ampoule va s’allumer en début janvier ou  février   », a fait savoir James Vanhoute, Directeur Financier de ENK à l’issue de la visite guidée qu’a effectuée le maire policier de Butembo ce samedi 28 août 2021.

 « Nous allons placer ici à Talihya  deux tribunes de six mégas pour arriver à 12 mégas. Ça va s’ajouter sur les 2.8 produits à Ivugha. Au premier moment, on va exploiter la centrale à moitié. Vous savez, il y aura une bonne partie en réserve mais comme vous le savez, il y a la Brasimba qui est là , ENRA, et les usines de cafés qui se remettent en route  dans la région et qui nécessitent plus d’énergie,  mais aussi ça va créer plus d’activités », explique James Vanhoute.

Le maire de Butembo, le Commissaire Supérieur  Mowa Baeki Telly s’est dit éblouie par l’ampleur des travaux sur le site de Talihya.

« Pour la toute première fois je viens de visiter cette œuvre magnifique. Elle permettra de produire l’électricité en faveur de la population de Butembo et de Beni.  À la longue elle  permettra que nous puissions avoir la lumière partout puisque la lumière développe une entité et contribue à la sécurité en chassant les malfrats qui se cachent sous l’obscurité », s’est-il réjouit.

Retenez que le  député provincial Anselme Kitakya, ministre honoraire de l’énergie au Nord-Kivu a aussi participé à cette visite guidée.

Georges Kisando Sokomeka

Share this content:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *