Butembo : la communauté doit œuvrer dans la lutte contre la fraude douanière afin de donner à l’Etat les moyens de sa politique « Katembo Varondi/DGDA)

Les  agents et cadres de la Direction Générale des Douanes et Accises, DGDA Butembo sont à l’école du savoir. Ce sera une semaine durant, du mercredi 16 au mercredi 23 décembre 2020 que cette session de formation et de renforcement  des capacités des Officiers de Police Judicaire, OPJ des douanes et Accises.

Cette session se déroule dans les enceintes de la DGDA à Kangote. Une dizaine d’agents y prennent part dans le respect strict des mesures barrières contre le nouveau coronavirus.

Les participants vont apprendre au total sept modules portant notamment sur l’organisation et les compétences judiciaires, le droit pénal général, le droit  douanier, la procédure pénale, les enquêtes criminelles, la déontologie de l’OPJ et les infractions en matières douanières et d’accises a expliqué, monsieur Katembo Varondi Emmanuel, Chef du bureau de la DGDA Butembo. Il revient ici sur ses attentes à l’issue de la session.

« Il faut rendre nos agents et cadres aptes à pouvoir  lutter efficacement contre la fraude, à pouvoir poser des actes en connaissance de cause », explique Katembo Varondi Emmanuel.

C’est dans cette même perspective que le patron de la DGDA à Butembo appelle toute la communauté au civisme fiscal.

« Que les gens comprennent que la douane n’est pas un service tracassier.  Il s’agit d’une entreprise  publique au service de la nation. Nous sommes là pour percevoir les droits dus au trésor public. Quand un opérateur fraude il prive à l’Etat des moyens de faire sa politique », explique cet Inspecteur des Douanes et Assises.

Retenez qu’une  dizaine d’agents y prennent part dans le respect strict des mesures barrières contre le nouveau coronavirus. C’est le Chef de parquet près le Tribunal Grande Instance de Butembo  qui anime  les trois premières journées de cette session de formation.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE