Butembo : la confiance de la population envers les Coopec et IMF renaît grâce à la bonne gouvernance (Alfred Siviri)

La confiance envers les coopératives et institutions financières renaît petit à petit à Butembo après la crise de 2007 et 2011 qui a secoué ce secteur.

C’est un sentiment de satisfecit partagé ce mardi 01e juillet par le président de la plateforme des Coopératives et Institutions de micro finance de Butembo, à l’occasion de la journée mondiale des Coopératives.

Monsieur Alfred Siviri fait savoir que la reconquête de la confiance de la population est une conséquence de la bonne gouvernance qui caractérise ces institutions.

« Plusieurs des  institutions qui ont fermées les portes avaient une compréhension erronée de la règlementation de la banque centrale. Ces Coopec et IMF ne fonctionnaient qu’en guichet. Un autre problème, c’est lorsqu’il n’y a pas d’agrément. Et là c’est normal que la banque ne vienne pas pour le contrôle sur place. Mais à partir du moment où la banque centrale s’est mise à contrôler suffisamment toutes les coopératives et  les institutions des microfinances avec leurs agréments, il y a eu beaucoup de contrôle. A l’interne pour chaque Coopec et IMF, le control s’effectue régulièrement. Autant pour le control externe par les auditeurs qu’à l’interne. »,explique Alfred Siviri.

Dans le contexte actuel de la Covid-19, Alfred Siviri reconnaît les difficultés auxquelles le secteur bancaire reste confronté, notamment l’insolvabilité des certains clients qui ont des difficultés à rembourser les crédits.

Toutefois, il salue la disponibilité de la liquidité dans les Coopec et IMF en cette période si difficile causée par le coronavirus.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE