Butembo : la société civile demande au maire de rendre viable les marchés secondaires avant de déguerpir de la rue les marchands

Les forces vives ont demandé au maire de réfléchir avec les vendeurs déguerpis afin de rentre viable les autres marchés de Butembo dans lesquels ils pourraient  être déversés au lieu de les chasser sans leur proposer une alternative. Devant la presse, le professeur Abbé Muhindo Malonga, dit avoir aussi parlé au maire de Butembo à propos de la police qui devrait déguerpir ces marchands et taximen des abords de la route avec un sens d’humanité.

‘‘ Pour que les gens s’approprient la démarche, il faut identifier les personnes organisées par association pour qu’on mène la réflexion ensemble. Elles pourraient ainsi participer à la sensibilisation de leurs membres afin de les orienter vers d’autres endroits. Il pourrait s’agir de les mener vers d’autres marchés de la ville : Kitulu, Mukuna, Vichai, Bwanandeke, Mutsanga, Kihwede etc. Nous avons également fait une recommandation en direction de la police, comme c’est elle qui exécute la mesure. Qu’elle le fasse en respectant la dignité des personnes, en respectant le droit à la propriété, sans brutaliser les gens, mais dans le respect des droits de personnes, bref avec professionnalisme.’’ Mêmement pour les taxis motos et voitures qui devraient avoir des parkings appropriés recommande le professeur Malonga.

La coordination de la société civile de Butembo félicite et encourage par ailleurs l’autorité urbaine pour l’entretien de la voirie. Il faut dire que plusieurs autres questions ont été abordées par les hôtes du maire.

Emma Kateri

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE