Butembo : la Véranda Mutsanga suspend temporairement la série des journées villes mortes et appelle à la reprise des activités ce lundi (Communiqué)

Après deux semaines de  paralysie d’activités dans plusieurs entités du Grand-Nord de la province du Nord-Kivu contre les massacres des civils à Beni, la Véranda Mutsanga,  l’une des structures à la base  de cette action,   annonce sa suspension temporaire.

Dans un communiqué parvenu à La Voix de l’UCG ce dimanche 18 Avril, ce groupe de pression appelle la population de  vaquer librement aux activités à partir de ce lundi 19 avril 2021.

A travers ce document la Véranda Mutsanga remercie les habitants de la région qui se sont ligués  pour appeler à la cessation des massacres à Beni et au départ de la MONUSCO ainsi que des ONG Internationales.

«  Rappelons que, cette série d’actions qui a été précédée par celle des députés au niveau du parlement, a eu un écho très favorable tant sur la scène  nationale qu’internationale. Aujourd’hui et plus que jamais, la question de   BENI attire l’attention des instances décisionnelles », souligne notre source.

La Véranda Mutsanga justifie cette relance des activités par son soucis de changer de stratégie afin d’éviter que celui qu’elle qualifie d’ennemi ne  profite de ces grèves pour affaiblir la communauté menacée par les massacres.

Cette structure appelle  par ailleurs à la libération des manifestants  qui croupissent en prison pour avoir demandé la fin des massacres à Beni. « Nous demandons enfin le retrait des mandats d’arrêt (Ndlr émis par la Cour opérationnelle du Nord-Kivu)  contre Fiston ISAMBIRO de la Veranda Mutsanga Beni et Clovis MUTSUVA de la LUCHA Beni », plaide ce groupe de pression.

Il invite  tout de même la population  de rester en     alerte par rapport à la continuation des actions et/ ou de lancement d’une 3e série d’actions.

  Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE