Butembo : l’administration de l’UCG donne réponse aux revendications des étudiants

Remous à l’Université Catholique du Graben UCG ce lundi 16 mai 2022 à la suite d’un mouvement de revendication des étudiants. Les activités sont restées paralysées toute la journée de lundi. Les étudiants sont allés déposer un mémorandum auprès du Secrétaire Général Académique réclamant principalement de meilleures conditions de transport et une bonne organisation du service de reprographie des syllabus.

A six heures 30 du matin de ce lundi, l’accès au site universitaire Horizon était déjà bloqué. Une stratégie pour les étudiants d’obtenir l’adhésion de leurs collègues en vue de descendre jusqu’au site administratif de l’université à l’Itav pour déposer leur mémorandum. Ils réclament principalement : ‘‘ Il y a plusieurs frais dont on ne voit pas l’utilité. Il y a par exemple un service de production des syllabus. Les années passées on pouvait imprimer son syllabus où on veut, mais aujourd’hui, on nous impose de nous abonner à un service de l’université qui les produit. Nous voulons que ce soit facultatif. Il y a aussi le problème de bus. Nous payons chaque année 21 dollars pour un nouveau bus chaque année, nous voulons les voir.’’

Le secrétaire général académique de l’UCG, le professeur Nissé Mughendi qui a reçu le mémorandum des étudiants estime que leurs revendications ont des réponses avec des preuves. Il n’y avait qu’un problème de communication, estime-t-il. ‘‘ Ils sont venus déposer un mémo. Je l’ai reçu. Et je pense que les problèmes qu’ils posent ont déjà des solutions. Donc c’est juste un problème de communication déjà réglé par ailleurs.  Ils ont l’occasion d’avoir l’information par les canaux officiels de leurs représentants. Ils auront un autre cadre spécifique d’ici demain ou après-demain, le temps qu’ils s’organisent en comité pour qu’on harmonise les vues.’’

Le patron des services académiques invite les étudiants qui ont cours avec les professeurs visiteurs à venir ce mardi suivre les enseignements. Tous les autres reprennent dès ce mercredi 18 mai, le temps d’observer la journée fériée du 17 mai.

Sachez qu’à l’Itav, après le dépôt du mémo, en rentrant chez eux, certains étudiants sont accusés d’avoir perturbé le déroulement des cours à l’Itav.

Emmanuel Kateri 

 

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE