Butembo : l’arrêté du maire freine le balayage des rues de la ville de Butembo (Me Sekera)

Les balayeurs des rues de la ville de Butembo plaident pour qu’ils soient remis dans leurs droits. Ca fait quelques mois qu’ils ne sont plus payés puisque la mairie prend 40 pourcent des recettes de l’hygiène. Pour plaider à leur faveur, Maitre Sekera a rencontré le maire et le responsable de la Brigade d’assainissement de la Ville. Pour sa part, le maire reconnait l’échec des entreprises qui ont été chargées de l’assainissement et qui, selon le maire, ont échoué. Il faut trouver mieux pour 2023 martèle Mowa Baeki Telly Roger.

 

Maitre Sekera  a déposé une pétition individuelle au maire de la ville de Butembo ce mardi 20 décembre  pour qu’une solution soit trouvée pour le problème des balayeurs. Le problème reste un arrêté du maire de Butembo qui s’octroie 40 pourcents des recettes et le reste doit être divisé entre les balayeurs et le fonctionnement des services.

« Dans cet arrêté, le maire de la ville demande à ce que 40% des recettes soient affectées à la mairie et que la brigade puisse travailler simplement avec 60%. Et nous, nous avons discuté avec le coordonnateur de la brigade d’assainissement en y apportant la proposition des balayeurs.  Ils nous ont envoyé pour dire nous, nous sommes prêts à rendre la ville propre même dès aujourd’hui si nous avons un accord de principe que nous aurons 50 pourcent de recette pour notre  traitement, le responsable de brigade avait déjà cette difficulté  car le maire de la ville lui exige de donner 40% à la mairie. Dans cet arrêté, nous sollicitons au maire de la ville de revoir son arrêté et d’accorder 100% de la recette à la brigade en demandant à cette brigade d’affecter 50% à la prime des balayeurs. »

Dans son adresse à la population de la ville de Butembo ce mardi 20 décembre 2022, le commissaire supérieur principal Roger Mowa Baeki Telly a reconnu l’échec de 4 entreprises chargées de l’assainissement de la ville de Butembo. Il souhaite que mieux soit trouvé pour le développement de Butembo.

« Pour cette année qui pointe à l’horizon, nous ferons de notre mieux pour une amélioration dans le secteur de l’assainissement car les quatre entreprises soumissionnaires ont failli à leur mission. Nous devons donc conjuguer les efforts pour trouver une solution idoine aux problèmes vitaux.»

La ville de Butembo fait face à un sérieux problème d’assainissement avec des immondices qui forment des collines dans certains endroits de la ville, les rues mêmes asphaltées sont envahies par le sable et les ravins sont transformés en dépotoirs publics dans les quartiers.

Hervé Mukulu