Butembo : Le centre pour handicapés Heshima Letu souffle sur ses 50 bougies

Les personnes vivant avec handicaps ont les capacités de rentre bien des services à la société. Néanmoins, ils sont butés à plusieurs discriminations déplorent les responsables du centre pour personnes vivant avec handicap Heshima Letu à l’occasion de la célébration du Jubilé d’Or du Centre pour handicapé Heshima Letu ce jeudi 3 novembre 2020.

Les personnes vivants célèbre leur jour chaque 3 novembre. Le centre des personnes vivant avec handicap HeshimaLetu a ponctué cette journée par une célébration eucharistique la cathédrale. Dite par monseigneur l’évêque, cette journée a coïncidé avec le jour du saint François Xavier un des grands missionnaires de l’église. Monseigneur l’évêque a rappelé que quel que soit l’état physique d’une personne à la réception du baptême, on est prêtre, prophète et Roi.  On est missionnaire par essence. Le pasteur de Bembo-Beni a insisté sur le sens de l’eucharistie à ce temps fort de l’avent.

« Les uns disent que avoir la Foi et ne pas l’avoir. C’est la même chose. Ils se trompent. D’autres, qui ne savent le sens élevé de l’eucharistie, disent que participer à la messe le dimanche et participer à une séance de prière, c’est la même chose. C’est faux. L’eucharistie est la plus grande prière que Jésus christ lui-même nous a laissée en se donnant en nous comme repas à travers le corps et son sang », dixit

Le responsable du Centre Heshima Letu, Père Karaté Omer,  a fait un chapelet des remerciements les personnes morales et physiques qui ont soutenu ce centre 50 ans durant. La congrégation des frères assomptionnistes a dénoncé la ségrégation sociale des personnes vivant avec handicap.

« Les personnes vivant avec handicap réalise le travail pareil à celui d’une personne vivant apparemment sans handicap physique. Le constat démontre que la PVH physique et auditif est victimes des plusieurs maux parmi lesquelles la discrimination sociale caractérisée par l’accès difficile au travail », dénoncel’assomption, congrégation responsable dudit centre.

La journée s’est clôturée par un repas fraternel. Car un  demi-siècle, c’est une moindre marche.

Hervé Mukulu

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE