Butembo : Le laboratoire de l’UCG participe à une recherche sur le protocole de traitement de la Covid-19

Le laboratoire  de L’Université Catholique du Graben, en province du Nord-Kivu, en partenariat avec celui de « A Dieu La Gloire » travaillent sur un protocole d’élaboration d’un médicament     pouvant traiter  la maladie à Corona Virus.

Cette information a été livrée  ce mardi 19 mai à la presse par  Eugene Mbayahi, pharmacien au labo de l’UCG  en présence du Professeur Soly Kamwira qui en est le Directeur. Le médicament en phase exploratoire, c’est-à-dire en étude au laboratoire,  est une recette de plantes médicinales développées et transformées pour soigner des maladies respiratoires d’origine virale et prendre en charge des personnes atteintes de la pandémie du Coronavirus explique le pharmacien.

« On a effectué une recette médicinale ; un essai préliminaire à partir de quatre plantes, on s’est basé  sur une revue bibliographique sur le covid-19 ; en général  toutes les pathologies dues au corona virus. En fonction de leur physiopathologie, on a pu  étudier certaines plantes qui pouvaient avoir un intérêt biologique dans ce sens.  On a répertorié quatre  plantes qui pouvaient avoir un effet  bénéfique dans la prise en charge des patients atteints de cette pathologie, c’est ainsi qu’on a conçu cette recette médicinale », explique le chercheur.

Plusieurs étapes doivent être franchies avant d’aboutir            aux résultats, explique le pharmacien.   Selon Eugène Mbayahi, ces recherchent sont présentement focalisées à l’étape exploratoire. Il s’agit des “essaies préliminaires” qui s’effectuent au laboratoire de l’UCG pour évaluer l’état microbiologique de cette recette médicinale, explique-t-il.

« Pour qu’on dise qu’il y’a un médicament, il faut qu’on passe par  toutes les étapes de développement du médicament parce que maintenant nous sommes à l’étape exploratoire qui reste uniquement au niveau du laboratoire. Donc on peut faire une conception, une reformulation, on évalue sur le plan chimique ce que nous avons bien sûr  effectué au laboratoire de L’U.C.G, évaluer l’état microbiologique  et la composition chimique de la recette ; voir si elle peut être administrée par voie orale,  sans danger et si réellement elle contient des métabolistes c’est-à-dire des principes actifs qui peuvent être responsables de l’activité. Dans ce sens, il fallait évoluer avec tous les essais, passer par exemple au profil chromatographique de toute la recette et évaluer maintenant une composition complète c’est-à-dire à partir de la chromatographie liquide haute performance qui va tirer un profil complet du médicament », ajoute Eugène Mbayahi.  

Pour la réussite de ce projet de recherche, le gouvernement provincial du Nord-Kivu a déjà promis  apporter un soutien financier a fait savoir notre interlocuteur. Ce remède contre la Covid-19 qui  s’appelle “COVIGONUM” a été présenté au Gouverneur du Nord-Kivu  le 1er mai 2020 à Goma par l’équipe qui mène cette recherche.

Georges Kisando Sokomeka et Abel Khonde

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE