Butembo : Le parquet militaire est descendu sur le terrain conflictuel de Rughenda ce lundi 27 avril 2020

C’est à la suite d’une plainte introduite au parquet militaire près le Tribunal de garnison Beni Butembo par les victimes du déguerpissement de de Rughenda.

Ils accusent Monsieur Mboko, en faveur de qui une décision du Tribunal de Grande Instance de Butembo reconnait concessionnaire sur ce terrain, d’utiliser la police mise en sa disposition pour notamment détruire les maisons et profaner des tombes. L’auditorat militaire est ainsi descendu sur le lieu accompagné de Monsieur Muhindo Mboko en vue de se rassurer des limites réelles de la portion de terre lui reconnue dans le jugement du Tribunal de Grande Instance de Butembo pour qu’éventuellement soit confirmée l’infraction de destruction méchante en sa charge. L

es habitants, en majorité victimes des déguerpissements qu’ils considèrent comme anarchiques, étaient nombreux à attendre l’issu de cette descente. Toutes les parties ont refusé de se confié au micro de notre reporter en attendant l’issu de la nouvelle affaire dont le parquet militaire est saisi. Il devra apprécier de la fixation ou non au tribunal militaire de garnison Beni Butembo de cette affaire d’incitation à commettre des actes contraires au devoir.

Emma KATERI

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE