Butembo : le syndicat des enseignants annonce une grève dès ce lundi 23 Août

Suite à la suspension en cascade de plusieurs chefs   d’établissements primaires conventionnés et officiels de leurs fonctions dans la division de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) Nord-Kivu  II depuis une semaine, le Syndicat des Enseignants du Congo, SYECO urbano-rural de Butembo-Luberon annonce un mouvement de grève à partir de ce lundi 23 Août  2021. 

Cette décision a été prise à l’issue d’une assemblée générale tenue ce dimanche 22 août 2021 au siège du SYECO.

« Nous exigeons la réhabilitation des Chefs d’établissements suspendus  et demandons le motif de l’assignation de notre syndicat à la Cour Militaire du  Nord-Kivu »,  fait savoir Mutumwa Irenée Secrétaire Permanant de cette structure.

Retenez que les chefs d’établissements suspendus sont accusés de « sabotage de la gratuité de l’enseignement », en ignorant l’arrêté du ministre provincial de l’EPST, qui stipule notamment que 31% de la somme perçue à l’école secondaire doit revenir à la hiérarchie afin qu’elle serve dans la paie des enseignants Nouvelles Unités de la section primaire, dans le cadre de la gratuité.

La mesure a été prise par le directeur de la province éducationnelle Nord-Kivu 2, après une descente sur terrain, couplée d’une rencontre avec les chefs d’établissements de la ville de Beni. Ceux accusés de « sabotage de la gratuité » ont donc été suspendus à l’issue de cette réunion.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE