Butembo : les agents de la commune Vulamba toujours en grève (Constat)

Les activités n’ont toujours pas repris au bureau de la commune Vulamba. Les grévistes maintiennent toujours leur mouvement de grève malgré l’appel de l’inspecteur provincial adjoint de la territoriale exhortant les agents de cette municipalité à reprendre le travail. C’est un constat fait par La Voix de l’UCG jeudi 19 janvier 2023.

Il est 9 heures au bureau de la commune Vulamba, heure à laquelle les activités administratives sont censées débuter, mais  les portes des bureaux sont fermées comme pour justifier l’absence des agents. Un peu plus tard, le bourgmestre fait son entrée et constate  l’absence  de ses subordonnés. Seul le bureau de l’état-Civil a ouvert ses portes pour recevoir les usagers de ce service. Faut-il parler d’un service minimum? « Non » rétorque un agent de la commune, rencontré  assis sur un banc  devant la grande porte d’entrée.  A 12 heures 30 c’est le même constat: pas de bureau ouvert à part celui de l’état civil, pas d’engouement des administrés comme à l’accoutumée. Jusqu’à présent aucun indicateur ne prouve la reprise des activités dans les instants qui suivent. Les agents rechignent à reprendre le travail  aussi longtemps que qu’ils n’auront pas obtenu le départ du bourgmestre policier pour reprendre avec le rythme normal du travail.

Dans une lettre ouverte adressée au maire de Butembo rendue publique le 14 janvier, les agents de la commune Vulamba ont menacé d’entrer en grève. Ils justifient cette attitude par ce qu’ils qualifient de non considération des agents de cette municipalité par le bourgmestre qu’ils accusent aussi de détournement des fonds. C’est ce mercredi 18 janvier que ce mouvement de grève a été déclenché, comme lundi 16 et mardi 17 étaient fériés.

Elisha Kindy