Butembo : Les enseignants payés à la TMB menacent d’entrer en grève si…

Le Syndicat des Enseignants du Congo Syeco Butembo menace d’aller en grève. Et pour cause, les familles des enseignants qui perçoivent leurs salaires à la Trust Marchant Bank TMB Butembo ne n’accèdent pas aux salaires de leurs membres de famille décédés alors qu’ils devraient en avoir droit six mois durant, dénonce le SYECO. Par ailleurs, plusieurs comptes des enseignants sont bloqués pour des motifs inconnus toujours à la TMB. Ce qui révolte les enseignants. Le responsable actuel de la TMB Butembo dit être ouvert à toute discussion avec les enseignants.

Selon le SYECO, les familles des enseignants et autres agents de l’Etat décédés profitent six mois durant du salaire l’agent disparu. Un salaire posthume qui est légal selon le Syndicat des enseignants du Congo SYECO. Ce qui n’est pas le cas à la TMB Butembo à en croire Irénée Mutumwa, secrétaire permanent du SYECO. Cette pratique dure depuis longtemps ajoute-t-il.

‘‘ Des années s’écoulent et les familles ne bénéficient pas de ce salaire qui est le seul accompagnement, d’ailleurs ridicule, que le gouvernement fait à l’enseignant décédé, parce qu’il n’y a pas de frais funéraires et autres. Alors, quand la banque bloque ce salaire posthume, les veuves et orphelins triment, alors qu’ils ont quelque chose à la banque. Cela est constaté à la TMB. Et c’est un problème que nous avons décrié il y a de cela des années.’’

Par ailleurs, plusieurs enseignants se plaignent du non fonctionnement de leurs comptes et ne sont plus en mesure de percevoir leurs salaires indique Monsieur Irénée Mutumwa. Il annonce pour bientôt une grève si la situation n’est pas décantée.

‘‘ Il y a des comptes des enseignants qui sont bloqués à la TMB pour des raisons que nous ignorons. Nous avons décrié tout ça depuis des années. C’est pourquoi les enseignants se sont dits, c’est une dernière alerte, nous attendons une ou deux semaines ; nous allons émettre un préavis de grève si la situation ne s’améliore pas. Nous avons écrit une lettre, en copiant toutes les autorités, pour que chacune en ce qui le concerne intervienne à son niveau.’’

Contacté, le nouveau gérant de la TMB indique ne pas être au courant de cette situation. Le responsable de cette banque dit être ouvert à recevoir les doléances des enseignants et ainsi analyser au cas par cas les problèmes avec ces comptes pour salaires posthumes ou des comptes prétendument bloqués.

Emmanuel KATERI

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE