Butembo : les étudiants de l’UCG manifestent pour réclamer la libération de leur camarade interpellé par les services de sécurité

Les étudiants de l’Université Catholique du Graben,  UCG Butembo, manifestent depuis l’aube de ce vendredi 17 septembre 2021 afin de réclamer  la libération de l’un de leur interpellé par les services de sécurité au niveau de Vusenzera en commune Kimemi  où un militaire a été victime d’une justice populaire.

Il s’agit de Kosumala Kongende Patrick arrêté selon ses camarades lorsqu’il faisait ses courses matinales près de la scène de crime où le militaire a été lynché  par certains habitants du quartier Vutsundo la nuit du mercredi 15 au Jeudi 16 septembre 2021.

« Nous exigeons sa libération sans condition .Il est innocent. Il ne doit pas passer une deuxième nuit  au cachot de l’armée à Rughenda », a fait savoir l’un des manifestants au micro de La Voix de l’UCG.

Par rapport au cas de justice populaire dont a été victime le militaire  à Vusenzera ,  certains témoins disent que la victime  tentait de cambrioler une boutique, d’autres disent qu’elle  était en état d’ébriété totale.

Le militaire intimidait les passants dans une avenue du quartier Vutsundo. L’une  de ses victimes se sentant menacer s’est jeté sur lui pour lui ravir son arme en criant secours. C’est ainsi que la foule s’est jetée sur lui  en lui ôtant la vie.

Son corps gisait sur place jusqu’au petit matin de jeudi 16 Septembre. Dans la foulée, trois jeunes gens qui se trouvaient sur le lieu du crime  à la  levée du corps ont été arrêtés.

Le bourgmestre de la commune Kimemi précise que le dit militaire était détaché à un poste de contrôle de l’entreprise Energie du Nord-Kivu. Les enquêtes sont en cours pour déterminer les circonstances et les auteurs de ce crime.

Georges Kisando Sokomeka & Hervé Mukulu

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE