Butembo : Les infirmiers n’ont jamais baissé les bras en dépit des conditions difficiles de travail en période d’Ebola

Les infirmiers sont en première ligne dans la lutte contre les épidémies partout dans le monde. Ces disciples de Florence n’ont jamais baissé les bras en dépit des conditions difficiles de travail et parfois dans un environnement hostile. Dans un message publié par le conseil urbain de l’ordre des infirmiers en ville de Butembo ce 12 mai, à l’occasion de leur journée mondiale, ces professionnels de la santé plaident pour l’amélioration du traitement de l’infirmier.

« Autant les infirmiers étaient engagés dans la lutte contre Ebola, autant ils le seront si la pandémie de covid 19 est déclarée en ville de Butembo » indique Fidèle Kahindo Sivita, président du conseil urbain de l’ordre des infirmiers à Butembo. Dans un message à l’occasion de la journée mondiale des infirmiers, ceux-ci dénoncent les attaques armées répétitives contre les structures de santé affectant les infirmiers, une rémunération peu motivation et une faible représentation dans les instances de prise de décision en matière de santé.

« En dépit des difficiles conditions de travail, les infirmiers restent disposés à affronter la pandémie de coronavirus si elle est déclarée dans notre région » ont-ils écrit. Mais ils veilleront à ce que les infirmiers soient protégés pour qu’ils ne meurent pas de cette maladie en voulant sauver des vies explique Fidèle Sivita.

Il faut retenir que le thème mondial retenu est ‘‘ la profession infirmière, une voie faite pour diriger vers un monde en bonne santé.’’ A Butembo, la journée a été célébrée dans la méditation en respect aux mesures préventive contre le covid 19.

Emma KATERI

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE