Butembo: les opérateurs économiques poursuivent la grève en dépit des garanties du maire

Au troisième jour de la série de 7 jours sans activités, le maire de Butembo a échangé avec les représentants des corporations des opérateurs économiques notamment la FENAPEC et l’Intersyndicale des Galeries ce mercredi 11 octobre 2022. L’autorité urbaine a sollicité la levée du mouvement de grève par ses interlocuteurs qui exigent plus de sécurité et la cessation des tracasseries fiscales.

Dans son intervention, le Commissaire Supérieur Principal Mowa Baeki Telly Roger a appelé  les opérateurs économiques grévistes  à reprendre les  activités commerciales. “La hiérarchie est déjà saisie de toutes les revendications  et envisage d’envoyer  une délégation pour ouvrir des discussions avec vous”, a-t-il rassuré.

L’autorité à, par la même occasion, conscientisé ces opérateurs à la culture fiscale : « payer les impôts, taxes et redevances est un acte patriotique mais aussi constitutionnel permettant à l’Etat de matérialiser sa politique », a-t-il souligné.

Les grévistes se sont réservés de lever leur mouvement et  ont conditionné sa levée par la consultation de leurs bases respectives.

La mesure de grève n’a pas été arrêtée par une seule personne. Nous avons rassuré le maire de revenir vers lui après la consultation de nos membres”, a fait savoir Kambale Joël, porte- parole des grévistes.

 

L’autorité urbaine a déploré,  au même moment,   des actes barbares commis lors des manifestations. Il a condamné le fait de brûler des pneus sur le macadam. Selon le maire, le macadam est en train de se détériorer précocement alors qu’il a été chèrement construit.

Georges Kisando Sokomeka