Butembo : les travailleurs affiliés à la CNSS se réjouissent de bénéficier des prestations familiales du 1er trimestre 2021

La Caisse Nationale de Sécurité Sociale, CNSS bureau de  Butembo, a lancé ce mardi  21 avril 2021, les opérations de payement des prestations sociales et les prestations familiales  du 1er trimestre 2021. Les activités y relatives ont vécu au bureau de la CNSS.

Monsieur  Raph Masudi Bin Albati, Chef du service  grappes familiales, gestion des pièces et liquidation des droits   a encouragé les travailleurs à expérimenter les différentes innovations qu’offre cet établissement public. Il a tenu à présenter le service dont il est responsable.

 « Ici le  service se charge   des allocations prénatales, des allocations   de maternité, des allocations familiales et les indemnités  journalières  de congé de maternité », explique Raph Masudi Bin Albati .

 « Les innovations  apportées dans la branche des prestations aux familles constituent l’un des mérites  de la nouvelle loi qui, par ce fait, matérialise  la volonté de l’Etat de respecter, protéger et garantir le bien être de la famille », ajoute-t-il.

Les travailleurs affiliés à la CNSS se sont dit particulièrement  émus de bénéficier  des innovations dans les prestations sociales.  Madame Kavira Vivuya Viviane, médecin de profession, salue le payement des allocations   de maternité par la CNSS qui lui ont permis de répondre à plusieurs des  besoins de son nouveau-né dont l’achat de la layette de son bébé.

« C’est un plus que je reçois à part mon salaire. Ces allocations me permettent de bien préparer la naissance de l’enfant », se réjouit-elle.

Il en ait de même pour Monsieur Médard Kakule, Président de la Fédération Nationale des Petites et Moyennes Entreprises au Congo, FENAPEC dont quatre enfants ont bénéficié des allocations familiales. Il invite  les membres de cette corporation professionnelle à s’affilier à la CNSS dont la crédibilité n’est plus à démontrer.

« Certains membres de la FENAPEC ne payent plus leurs cotisations à la CNSS depuis la hausse du taux des cotisations.  Je les invite à renouer avec la CNSS car il y a déjà beaucoup d’innovations dont je suis bénéficiaire à présent. Je viens de percevoir des allocations pour mes quatre enfants déclarés à la CNSS », témoigne Médard Kakule.

Médard Kakule

Retenez que dans  la nouvelle loi du 15 juillet 2016 qui traite des innovations dans les prestations sociales le taux de cotisation est passé de 8,5% à 18%.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE