Butembo-Lubero : des enseignants boudent la grève décrétée par leur syndicat

Grève au sein duSyndicat des Enseignants du Congo SYECO Butembo-Lubero, les activités dans les établissements primaires et secondaires  de la ville de Butembo  ont fonctionné normalement.

Dans quelques écoles visitées ce lundi 23 Août, tout le personnel éducatif était visible en pleine activité. Constat fait par La Voix de l’UCG. A 9h30 dans les enceintes de l’école primaire TCHAKACHAKA où fonctionnent au moins4établissements primaires conventionnés, tous les enseignants étaient en classe entrain de surveiller les examens de fin d’année.

A question de savoir comment se déroulent les activités scolaires pendant que la SYECO a projeté une grève, quelques enseignants contactés à Tchakatsaka se sont réservés de tout commentaire. Autour de 10h30, à l’école primaire Kamusonge l’ambiance est telle que ce sont les examens qui se déroulent tandis qu’à l’institut MASIKILIZANO voisin, ce sont les préparatifs des sessions qui font la une.

Les élèves qui n’ont pas fini de payer le minerval, n’ont pas droit au sceau autorisant la participation aux examens de deuxième session ont indiqué les élèves contactés. Il en est de même dans écoles primaire et secondaire de la vallée de kavaghendi ou fonctionnent plus 10 écoles et dans d’autres institutions visitées.

Si au secondaire ce sont les préparatifs des examens de secondes sessions, à l’école primaire on clôture l’année et certains enseignants qui ont parlé hors micro disent : pas question d’interrompre une année finissante. Ils disent être cependant disposés à ouvrir l’année prochaine par une grève si les responsables d’écoles suspendus ne sont pas réhabilités dans leurs droits.

Suite à la suspension en cascade de plusieurs chefs   d’établissements primaires conventionnés et officiels de leurs fonctions dans la division de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) Nord-Kivu  II depuis une semaine, le Syndicat des Enseignants du Congo, SYECO urbano-rural de Butembo-Luberon annonce un mouvement de grève à partir de ce lundi 23 Août  2021. 

Cette décision a été prise à l’issue d’une assemblée générale tenue ce dimanche 22 août 2021 au siège du SYECO.

Julienne Muhima Imani

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE