Butembo : « malgré la journée de deuil, les activités socioéconomiques doivent avoir lieu », insiste la SOCIV

Une journée de deuil sera observée ce mardi 18 juin 2024 pour le repos des âmes des victimes des massacres de Maikengu en territoire de Lubero et de Masala vers Cantine en territoire de Beni. La société civile de Butembo appelle la population à observer une attitude de prière.

Dans un entretien avec la presse locale ce lundi 17 juin, le président de la structure citoyenne invite les habitants de Butembo et des environs à s’habiller en tenue noire, toute la journée ; synonyme de deuil.

Le pasteur Mathe Saanane insiste sur le fait que malgré la journée de deuil, les activités socioéconomiques doivent avoir lieu à Butembo.

Pour rappel, dans un communiqué publié le jeudi 13 juin 2024, la communauté Yira, à travers l’association culturelle Kyaghanda asbl « O’bughuma bw’abayira », a décrété une journée de deuil pour le mardi 18 juin 2024.

Pour rappel,  un communiqué rendu public jeudi 13 juin 2024, la communauté Yira à travers l’association culturelle Kyaghanda asbl « O’bughuma bw’abayira » a  décrété  une journée de deuil pour le mardi 18 juin 2024.

Selon l’esprit de ce communiqué, pendant cette journée, la communauté Yira procédera à une prière et méditation en mémoire de tous les Bayira tués sauvagement par des hommes sans foi dans les agglomérations de Cantine, Mabalako, Mangina, Mantumbi, Rutshuru, Goma dans la province du Nord-Kivu ainsi que dans plusieurs autres contrées de la province de l’Ituri où des rebelles ougandais de l’ADF et le M23 tuent les civils innocents.

 

Share this content:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *