Butembo/Marche LAMUKA : Il est anormal que la police soit la première à violer les mesures barrières contre la Covid-19 (Hon Mbenze Yotama)

Il est anormal que la police qui a la mission de faire  respecter les mesures barrières contre le coronavirus soit la première à les violer pendant les manifestations publiques.

Regret du  député provincial Mbenze Yotama au point de départ de la marche de la coalition des partis de l’opposition de Butembo ce lundi 13 juillet 2020 contre l’entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la Commission Électorale Nationale Indépendante par l’Assemblée Nationale. 

Pourtant le commissaire divisionnaire adjoint de la police au Nord-Kivu a fait savoir dimanche 12 juillet que les éléments de l’ordre étaient disposés à encadrer les manifestants dont le nombre ne dépassait pas 15 lors de la marche de ce lundi 13 juillet, rappelle l’élu de Butembo.

« Constatez avec moi que les manifestants respectent les mesures de distanciation physique contrairement à la police », déplore Mbenze Yotama.

Pour l’élu Mbenze Yotama, « une marche pacifique  encadrée par la police cause moins d’entorse  aux activités socio-économiques que celle qui est réprimée ».   

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE