Butembo : Me Jimmy Nziali adresse une note de plaidoyer à ENK en faveur des abonnés

Me Jimmy Nziali, membre du Mouvement pro-démocratie Génération positive, a déposé ce vendredi 18 mars 2022, une note de plaidoyer en faveur des abonnés de la société Energie du Nord-Kivu, ENK. Dans ce document remis à James Vanhoutte, Directeur financier de cette société, Jimmy Nziali revient sur un bon nombre des problèmes auxquels sont confrontés les abonnés et en propose des pistes de solution.  

Retard dans le raccordement, frais de location conteur payés indéfiniment, absence d’un service chargée de la gestion et de suivi des plaintes de clients au sein de ENK, impossibilité pour les clients de ENK d’utiliser beaucoup d’appareils en même temps ; tous ces problèmes sont contenus dans la note de plaidoyer de ce jeune Pro-démocrate, ancien acteur politique, natif de Butembo. Des problèmes déjà soulevés par d’autres acteurs bien sûr, mais Maitre Jimmy Nziali apporte sa part pour qu’une solution soit trouvée.

« J’ai le devoir, même ce sont les problèmes qui sont déjà posés par les autres, de faire ma part de chose, et ma part de chose c’est de rapporter tous ces problèmes à la société ENK, et c’est ce que je viens de faire. J’espère en tout cas que ENK verra dans la mesure du possible ou fera le nécessaire pour prendre acte de tous ces problèmes qui sont réels et sérieux pour y apporter de solution », affirme Jimmy Nziali.   

Réponse du berger à la bergère, ENK promet de résoudre prioritairement deux de ces difficultés.

« Les points prioritaires dans le plaidoyer de Monsieur Jimmy, il en a deux sur lesquels on peut agir facilement. C’est notamment sur le prix de KVA supplémentaire pour augmenter les puissances, ça je pense que c’est quelque chose sur laquelle on peut agir relativement facilement et sur la constitution du comité pour suivre toutes les plaintes des clients», promet James Vahnoutte, directeur administratif et financier de la société Energie du Nord-Kivu, ENK.

Toutefois, ENK ne saura résoudre assez facilement le problème lié au raccordement parce que, d’après James Vahnoutte, il dépend des clauses contenues dans son contrat avec la banque mondiale. Il en est de même pour les frais de maintenance conteur. Ici, ENK pense avoir déjà suffisamment réduit le prix.

Jackson SIVULYAMWENGE.