Butembo : N’épargnez pas n’importe où, seules 7 COOPEC et 2 IMF sont agrées par la Banque Centrale du Congo

La culture de l’épargne s’enracine  de plus en plus en ville de Butembo. Les épargnants se comptent dans toutes les couches sociales et professionnelles. L’inquiétude majeure pour ceux-ci est de déterminer les structures viables susceptibles de sécuriser leur  épargne.

 A l’occasion de la journée mondiale de l’épargne célébrée chaque 31 Octobre, La Voix de l’UCG s’est évertuée  à comprendre le niveau d’enracinement de  la culture  d’épargne à Butembo.

Toutes les personnes  interviewées reconnaissent unanimement le rôle de l’épargne. Quitte à chacun de se choisir  comment et où épargner. Les uns recourent à des tontines ou Likelemba avec tous les risques que ça représente.

 Tel est le cas de Michaël, un conducteur de mototaxi.  Il reconnait le risque auquel  son épargne est exposée à travers les tontines.

 « La tontine me permet de réaliser plusieurs de mes projets. Mais la crainte est de s’associer à des épargnants moins sérieux. Dès que certains perçoivent l’argent du groupe, ils disparaissent. »,  se plaint-il.

Muhindo Kamate Gilbert, un agent de sécurité chez Congo Solution dit avoir choisi depuis 2012 d’épargner son argent dans des institutions financières formelles après plusieurs déboires des tontines. 

« Je reçoit  aisément le crédit à la banque. Par contre pour le likelemba, dès qu’on a son argent, on se casse. Et pour le likelemba lorsque l’un des membres n’a pas contribué, le système est bloqué », fait-il savoir.

Monsieur Siviri Alfred, Président de la plate forme des Institutions des Micro finances(IMF) ainsi que des   Coopératives d’Epargne et de Crédit (COOPEC)  de Butembo rappelle que seules 9  de ces structures sont agréées par la Banque Centrale du Congo, BCC.

« Nous avons deux IMF agréées à savoir LBC et TID. En ce qui est des COOPEC citons COODEFI, Le Grenier, La Semence, CECAFEP, LWANZO, EUDEV et   SODAC. Les épargnants doivent adhérer à des institutions qui sont formelles. Quand vous laissez  votre argent entre les mains d’un regroupement informel vous ne savez où réclamer votre argent en cas de défaut de payement », conseille Alfred Siviri.

« Epargner en République Démocratique du Congo pour un avenir meilleur, oui c’est possible ». C’est le thème retenu pour la célébration de la Journée internationale de l’épargne en RDC ce samedi 31 Octobre 2020.

Lisez aussi:

Butembo : la confiance de la population envers les Coopec et IMF renaît grâce à la bonne gouvernance (Alfred Siviri)

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE