Butembo : pour des raisons de disconvenance idéologique , des jeunes militants quittent la COFEDEC, l’UNC et le RCD-K-ML

Cinq  jeunes militants  viennent de démissionner de leurs  partis politiques pour, selon eux, des raisons de disconvenance idéologique.   Ils disent n’avoir pas été convaincus de la politique organisée à l’interne de ces partis.  Nziali Justin quitte la  COFEDEC de feu Venant Tshipasa. Kakule Adolphe quant à lui rompt avec  l’UNC, après 10 ans de militantisme à Goma.  après 10 ans de carrière dans ce parti politique.

 Me  Muluhirwa Maldess quitte, pour sa part, le RCD-KML de Mbusa Nyamwasi après 5 ans de militantisme. Dans une déclaration commune rendue publique le  jeudi 1er  décembre, ces jeunes disent quitter leurs formations politiques respectives afin de s’allier aux leaders soucieux  du retour de la paix et  qui prônent  l’unité. 

« Fort convaincu que notre pays transverse des moments sombres de son histoire, le génocide qui se vit au Nord Kivu et en Ituri ainsi que l’agression rwandaise sous couverte de M23, nous la jeunesse consciente de l’éminence du danger avons décidé ce jour d’apporter notre modeste contribution pour l’éradication des fléaux susmentionnés en s’engagement massivement en politique aux cotés des géants,  chez qui nous trouvons de qualités comme leadeurship exceptionnel, du courage, la  soif de servir, la détermination et une vision claire et prospective. Ainsi nous venons de démissionner de nos partis politiques”, fait savoir la déclaration de démission tout en gardant un mythe autour de la famille politique que ces jeunes comptent rejoindre. “Pour ce samedi nous projetons une matinée politique qui sera précédée d’une marche qui  partira de Matanda jusqu’au monument Malulu”, ajoute le document lu par Justin Nziali. 

Au cours de cette sortie  médiatique les désormais anciens sympathisant de COFEDEC,UNC,RCD-K- ML promettent des actions de mobilisation des jeunes de la ville de Butembo à se joindre à eux.

Katembo Fabrice