Butembo/refus des billets litigieux du dollar/USD: la mairie, la FEC et les institutions bancaires se sont rencontrées

La problématique du refus des  billets litigieux  du dollar américain a été au centre d’une rencontre multipartite ce jeudi 15 juillet  à la mairie de Butembo.   Y étaient présents : l’autorité urbaine, les représentants des banques et des institutions financière ainsi que la  FEC.

C’est une pratique qui s’installe à Butembo, grand centre commercial de la province du Nord-Kivu. Ilsuffit qu’un billet de dollar soit sale pour qu’il perde sa valeur. Des  billets portant des égratignures ou des petites déchirures sont aussi difficilement consommés. Opérateurs économiques et institutions  bancaires se rejettent la responsabilité dans cette affaire. C’est pour aplanir les divergences des vues que le maire les a convoqués à son office de travail. Alfred Siviri, président de la plate forme des Institutions de Microfinance et Coopératives Financières de Butembo s’est confié à la presse.

« Les institutions financières sont accusées faussement. Elles se chargent de collecter l’épargne publique. C’est à la population de d’apporter le billet qu’elle a. Curieusement en retour, lorsqu’elle compte retirer cet argent, il y a un refus », dénonce-t-il.

Le refus sur base d’humeur  de consommer les billets verts sales ou portant des égratignures  constitue une aubaine pour les cambistes. Ces derniers  en font un business juteux. Ils sous-évaluent le billet qu’ils jugent impropres. Au lieu de dix  milles  Francs Congolais pour une note de Cinq dollars américains,  le demandeur, qui n’a pas d’autre choix se contente de sept milles voire cinq milles francs congolais. Comme pour certifier que le malheur des uns fait le bonheur des autres. Les participants à la rencontre de ce jeudi à la mairie se sont convenus  de se retrouver dans un bref avenir afin de trouver solution à la pratique odieuse du rejet des billets verts tachetés ou porteurs d’égratignures.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE