Butembo/Rentrée parlementaire : un mouvement citoyen plaide pour priorisation des questions de sécurité

Les quatre députés nationaux de la ville de Butembo sont appelés à tout mettre en œuvre pour que la question de l’insécurité à l’Est de la RDC soit placée parmi les priorités de la session parlementaire de septembre consacrée à l’examen au vote du budget. Appel lancé ce vendredi 16 septembre par Answer Valinda, Coordonnateur du Mouvement citoyen Engav’o. Il l’a dit à l’occasion de l’ouverture de la session parlementaire de Septembre à l’Assemblée nationale et au Sénat.  

Bien qu’essentiellement budgétaire, la session de septembre qui s’est ouverte jeudi 15 septembre semble très convoitée pour d’autres questions prioritaires à l’instar de l’insécurité à l’Est de la RDC. Occasion pour le Mouvement Citoyen Engav’o actif à Butembo de s’adresser aux élus de cette ville à travers son coordonnateur Answer Valinda. 

« Nous voulons que les députés nationaux élus de la ville de Butembo puissent être à mesure de montrer à l’Assemblée nationale que cette question de l’insécurité à l’Est doit faire objet de priorité au niveau de l’Assemblée nationale. Parce que nous avons constaté que depuis que les massacres de civils ont commencé à Beni, cette question n’a jamais été considérée comme une priorité de priorités. Deuxièmement, nous voulons que ces élus puissent introduire une proposition de loi instituant un service militaire obligatoire », propose Answer Valinda.

Lors de récentes vacances parlementaires, le même Mouvement citoyen avait convoqué les quatre élus nationaux dans la grande salle de l’ITAV pour un exercice de restitution. Au cours de cette séance, ses militants avaient recommandé à ces quatre représentants du peuple d’initier une proposition de loi qui institue le service militaire obligatoire pour tout citoyen.

Jackson SIVULYAMWENGE  

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE