Butembo : sans manifestation d’ampleur, les activités socioéconomiques restées paralysées

La ville de Butembo a connu une accalmie ce mercredi 27 juillet après un mardi marqué par des manifestations violentes contre la MONUSCO. Dans un constat général réalisé par La Voix de l’UCG, nos reporters ont vu des rassemblements sur l’avenue Matokeo qui mène vers la base logistique et résidentielle des forces onusiennes.

Déjà dans des quartiers résidentiels, le mouvement des personnes vers le centre-ville n’était pas au rendez-vous. Au centre-ville, la circulation est très timide. Certains commerçants qui n’ont pas voulu rester au quartier se tiennent devant leur boutique en carrefour discutant des plusieurs sujets d’actualités.

Au marché central, ce sont des marchands à compter au bout du doigt qui y sont. Sur rue d’ambiance quelques revendeurs des vivres et non vivres y sont.

Même situation au niveau de l’Avenue de l’Eglise. Tous les bouchers sont quant à eux au rendez-vous sur avenue Bayé avec quelques vendeuses des épices. Plus loin sur avenue Matokeo, des centaines des manifestants y sont. Observé durant environ 2 heures, ceux-ci hésitent à remonter au quartier général de la MONUSCO de peur de créer de nouvelles pertes en vie humaine.

Notons que quelques manifestants sporadiques qui étaient aux alentours de la base de la mission onusienne à Bel Air ont été dispersés à coup de gaz lacrymogène.

Ismaël Kabuyaya

 

 

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE