Butembo : suspecté d’avoir facilité la mobilité aux miliciens mai-mai, Me Gentil Kaliki recouvre sa liberté

Suspecté d’avoir facilité la mobilité aux miliciens mai-mai avec l’une de ses ambulances, Maître Gentil Kaliki a été libéré ce vendredi 2 Septembre après son interpellation, 24 Heures durant,  par l’Agence Nationale des Renseignements, ANR Butembo-Lubero. 

Interrogé quelques heures après sa libération, il a nié les faits qui étaient portés à sa charge et a remercié le service des renseignements pour avoir été impartial dans ses enquêtes. 

« J’ai été emmené à l’ANR au motif que l’on a vu mon ambulance en train de transporter les miliciens mai-mai après l’attaque contre un camp des FARDC. J’ai été emmené au cachot de l’ANR. Cela n’est pas vrai parce qu’on m’a appelé hier pendant que j’étais encore au lit et aucun véhicule n’était encore sorti. Je remercie le service de l’ANR parce qu’il a mené des enquêtes et il a constaté que les faits portés à ma charge ne sont pas vrais et qui devraient encore être vérifiés. Je les remercie parce qu’il a été objectif dans les enquêtes. Je remercie tout le monde qui m ‘a soutenu », a lancé, avec soulagement,   Maître Gentil Kaliki.

Ismael Kabuyaya 

 

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE