Butembo/UCG : les médecins ne sont pas nombreux. Il faut en former davantage et veiller sur la qualité (Prof Ahuka)

Les  déclarations selon lesquelles  il y a suffisamment  des médecins et qu’il ne faut plus en former d’autres  sont erronées et ne relèvent que des rumeurs.  C’est une mise au point de docteur Ahuka Analongombe, professeur en faculté de médecine et enseignant visiteur à l’Université Catholique du Graben, UCG Butembo au Nord-Kivu.

Pour Dr Ahuka Analongombe, le nombre de médecins pour mille habitants est encore insignifiant en République Démocratique du Congo. 

« Si vous prenez nos zones de santé. Imaginez,  vous avez 100 milles habitants. Il y a des zones de santé qui n’ont qu’un  médecin. Et alors ils sont nombreux en quoi ? Ca c’est un. Et de deux : quand tu regarde même des spécialistes   pour en avoir, il faut d’abord former les généralistes. Aux Etats-Unis par exemple, quand tu y va   tu vois un chirurgien de la tête et un autre du genou. Mais chez nous quand on est chirurgien on va de la tête jusqu’au petit orteil. Donc il faut former les gens et bien les former. Là je vois la qualité afin de parvenir même à 5 milles habitants pour un médecin », prône Dr Ahuka.

Pour ce scientifique de grand renom, l’UCG est l’un des temples de formation des médecins en RDC.

 Il invite ainsi les jeunes finalistes à bien vouloir prendre leur inscription dans cette institution dont les ressortissants en médecine sont appréciés tant à l’intérieur  qu’en  l’extérieur du pays.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE