Butembo : une coopérative regroupant cinq mille ex-combattants se dit prête à participer à la mise en œuvre du P-DDRCS

Les ex-combattants regroupés au sein de la coopérative Clé12 renouvellent leur disponibilité à accompagner le nouveau programme de désarmement, démobilisation, relèvement, communautaire et stabilisation (P-DDRCS). Au nombre de plus de 5 000 hommes issus des groupes armés négatifs, ils ont déjà été réinsérés dans la vie civile grâce l’apprentissage de différents métiers. Une opportunité pour le nouveau programme de désarmement initié par le gouvernement, assure son secrétaire exécutif.

Dans un entretien accordé à la Voix de l’UCG, le secrétaire exécutif de la Coopérative Clé 12, Kambale Mahamba Pichou parle de la longue et riche expérience de son organisation. Depuis plus de 12 ans,  ses membres, des ex-combattants issus des groupes armés locaux, se sont dotés des ateliers de mécanique automobile, menuiserie, ainsi que des salons de coiffure. D’autres sont dans le petit commerce, l’agriculture, l’élevage d’animaux et des poissons. Plus question de tourner sa pensée dans les groupes armés.

« Ceux qui sont avec nous dans la Coopérative n’ont même plus cette intention de collaborer avec ceux qui sont encore en brousse, nous n’avons plus de membres qui peuvent avoir une telle intention de retourner en brousse parce qu’ils se sont déjà adaptés à la vie civile. Grâce à leurs activités, ils encadrent leurs familles, se procurent des autos, et d’autres scolarisent même leurs enfants pendant ces 12 ans d’existence de cette Coopérative », raconte-t-il. 

Douze ans d’expérience que le gouvernement peut encore et toujours capitaliser. Pour Kambale Mahamba Pichou, la coopérative est prête à participer à la mise en œuvre  du programme DDRCS récemment initié par les autorités du pays.   

« Nous avons quand même une équipe déterminée à soutenir ce processus, car nous connaissons de nombreux sites où nous pouvons installer nos antennes pour la sensibilisation des amis qui sont encore dans la brousse. Et, à ceux-là qui veulent intégrer la vie civile, nous leur demandons de venir intégrer notre coopérative parce qu’elle offre beaucoup d’avantages », assure-t-il.     

Un appel directement adressé à tous les candidats à ce processus de désarmement qui sont encore en brousse. Il leur demande de venir profiter des avantages qu’offre la Coopérative Clé 12. C’est, entre autres, l’exonération fiscale et le financement de certaines activités des membres par différents partenaires du gouvernement.

 

Jackson SIVULYAMWENGE et Georges KISANDO  

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE