Carême à l’UCG : les étudiants invités à être sensibles aux besoins de déplacées de guerre (Vincent Luutu, Curé)

Les étudiants, le personnel scientifique et académique de l’Université Catholique du Graben, UCG  Butembo au Nord-Kivu, sont appelés à être sensibles aux besoins des déplacées de guerre, rescapés des atrocités de Beni et Ituri.

Appel lancé ce mercredi 2 mars 2022 lors de la messe d’imposition de cendre dite à leur intention au site de l’Horizon. C’est par celle-ci que l’Eglise débute la période de carême qui prépare au temps pascal.

Dans son homélie lors de cette messe qui ouvre la période du carême, monsieur l’Abbé Vincent Luutu, aumônier de l’élite intellectuelle de Butembo et curé de la paroisse universitaire Saint Cyrille d’Alexandrie, a rappelé aux fidèles chrétiens que  le vrai sens du partage et de la charité est d’être sensibles aux besoins de ceux qui souffrent. « Aujourd’hui, ceux qui souffrent sont parmi nous, il s’agit de déplacées de guerre », a-t-il interpelé.

Poursuivant ses enseignements sur le carême, l’Abbé Vincent Luuthu    insiste également sur la prière. « C’est par  elle que le chrétien entre en contact avec Dieu par le sacrement du pardon ou de la réconciliation, indispensable à chaque chrétien pour bien se préparer au temps pascal », rappelle –t-il.

En fin, il invite au Jeûne. « Par celui-ci, le chrétien est appelé à lutter contre ses désirs les plus précieux ou ses passions ».  Pour être un peu plus concret, tout chrétien doit lutter contre ce qu’il qualifie de « péché mignon ». Il s’agit, selon lui, du péché que l’on cajole et que l’on n’aimerait pas abandonné.

Jackson SIVULYAMWENGE

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE