Conflit foncier au quartier Rughenda: un élut de Butembo dénonce

Le député national Tembos Yotama demande au Gouverneur de Province du Nord-Kivu à s’invertir personnellement dans  le dossier du conflit foncier au quartier Rughenda. Dans un communiqué  datant du 21 Janvier 2020 et dont la copie est parvenue ce jeudi 23 janvier  à La Voix de l’UCG, cet élu national se tient au principe selon lequel « les mauvais arrangements valent mieux que les bons procès ». Après un échange avec la population victime de ce conflit de terre, Tembos Yotama estime qu’il est inacceptable que plus de 5 milles personnes en possession de leurs titres parcellaires  délivrés par les services de cadastres soient chassées de leurs maisons. Il estime que le jugement exécuté en défaveur de ces compatriotes est incohérent et selon, les propres termes de l’élu, visiblement flou et laisse entrevoir la corruption de certaines autorités. Tembos Yotama invite les autorités tant politiques que judicaires, suspectées dans ce conflit foncier, à revenir à la raison pour ne pas payer le pot cassé, conclu le communiqué. 

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE