Déconfinement : « Nous sommes appelés à faire preuve de plus de prudence car la covid_19 existe encore et le risque de propagation s’augmente avec le déconfinement » (Abbé Prof Télésphore Malonga, Forces vives Butembo)

Le déconfinement n’est pas la fin de l’épidémie de coronavirus en République Démocratique du Congo. Tel est le message essentiel  que la société civile ville de Butembo appelle la population à s’approprier. Recommandation faite par l’abbé Professeur Télésphore Malonga, Président de la société civile ville de Butembo.

L’abbé Professeur Malonga insiste sur le fait que l’épidémie de coronavirus existe encore au pays, plus encore les ne cessent d’augmenter dans la province du Nord-Kivu. La prudence des mesures prises d’un déconfinement partiel ou progressif démontre combien nous devons être prudents souligne le président des forces vices de la ville de ville de Butembo.

La population doit se protéger elle-même et surtout le gouvernement doit prendre toutes les mesures nécessaires préventives dans les endroits publics particulièrement en milieu scolaire rajoute-t-il.

« Du coté de nous de la population, nous devons rester vigilant. Nous devons intensifier les mesures barrières. Parce qu’on est déconfiné alors le risque est grand de la propagation. Il est donc important que nous soyons beaucoup plus vigilants. Notamment le port des masques. On devrait même rendre cela obligatoire surtout dans les lieux publics.  Il faudra que les autorités urbaines puissent nous aider à mettre en place des points de lavage de mains dans les endroits publics notamment à l’entrée des galeries, des marchées, des églises,  des écoles bien évidement. Il faudrait que les écoles prennent le temps d’équiper les écoles en matière de protection. Nous aurions même souhaité qu’on forme d’abord les enseignants  pour qu’ils prennent bien en charge les élèves. Car il ne faudra pas que les enfants repartent de l’école malades pour aller contaminer les gens dans la société, souligne l’abbé Telesphore Malonga »

Rappelons que le Président de la République a mi-fin à l’Etat d’urgence la soirée du mardi 21 juillet avec pour but de sauver l’économie nationale et la certitude que la pandémie de covid19 est maitrisée à Kinshasa. Néanmoins, un plan axé sur trois points a été mis en place. Il s’agit de la riposte, surveillance et renforcement du système de santé en premier, soutient à la stabilité économique et relance de la macro-économie en second et ,in fine, l’atténuation des risques et soutient aux population.

Hervé Mukulu

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE