Ituri : en dépit de l’impraticabilité de l’axe Makeke-Mambasa, des usagers soumis au payement des taxes sans aucune quittance

Un trajet de 115 Km complètement délabré.Une situation qui se répercute sur les prix des produits manufacturés et l’évacuation des denrées alimentaires produites dans cette région à vocation agricole. Suivez ici les plaintes des usagers.

« Pour le trajet Beni-Teturi je débourse 120 000FC pour une course aller-retour. La route est complètement délabrée. Ce qui impacte le prix de la course à moto taxi. Pour trois heures de route en temps normal, nous allons jusqu’à 08Heures », se plaint un marchand de Beni retrouvé à Byakato.

Monsieur Amza par contre, qui a sa famille à Butembo dénonce l’impraticabilité de la route qui affecte ses revenus.

« Je ne sais pas du tout comment envoyer les denrées alimentaires à mes enfants. Ils vivent difficilement », se plaint-il.

Comme si cela ne suffisait pas, des barrières illégales sont aussi érigées sur cette artère, la Route Nationale 4.  Plusieurs barrières ont été répertoriées par notre reporter. Les pauvres paysans sont soumis au payement des taxes sans aucunes quittances, se plaignent-ils.

« La route est impraticable et les barrières sont nombreuses. De Makeke à Alima, on a 9 barrières où on nous fait payer des taxes variants entre 500 et 1000FC. On ne délivre aucune quittance », dénonce Juvénal, un conducteur de taxi moto.

Retenez la réhabilitation de la route Makeke-Mambasa a été confiée l’entreprise Jerryson Construction. L’entreprise se donne six mois afin d’achever la réhabilitation et se consacrer ainsi à l’entretien.  

Le lundi 02 Févier 2021 a consisté au lancement des travaux de réhabilitation de la route nationale numéro 44 allant de Mambasa centre en province de l’Ituri vers la province voisine du Nord Kivu via les localités de Biakato et Makeke.

Emmanuel Kateri

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE