Ebola :Vandalisé par des jeunes en colère, la population défendle CTE de MASOYA (Dr Salita, MinPro Santé)

Le Centre de Traitement d’Ebola (CTE) de Masoya sis en territoire de Lubero à l’Ouest de la ville de Butembo au Nord-Kivu, a été vandalisé ce jeudi 11 mars 2021 par des jeunes en colère.  Selon le docteur Nzanzu Salita Eugène, ministre provincial de la santé au Nord-Kivu les auteurs de ces actes de vandalisme ont ainsi agit en colère après le décès de l’un de leurs.

« Vous avez appris que le CTE/Masoya a été attaqué mais nous, on dit qu’il a plutôt été vandalisé. Au fait, il s’agit des jeunes venant d’un village appelé Ngere, dans l’aire de santé voisine de Masoya. Un de leur est décédé en isolement au centre de santé de Masoya. Ils sont venus récupérer le corps. Et dans cette colère, ils ont cassé les chaises, des tabourets », fait savoir Dr Salita.

Il salue la bravoure de la population de Masoyaqui a défendu cette structure de prise en charge afin de limiter les dégâts : « Consciente du fonctionnement de la ripose, la population elle-même s’est interposé face à ces gens pour limiter ».

Depuis la résurgence de la 12eépidémie de la Maladie à Virus Ebola au Nord-Kivu, le 07 février 2021, le cumul des cas est  de 12 parmi lesquels  3 guéris, 6 décès et 3 malades actifs.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE