Crédit Carbone : La RDC ne profite pas de sa forêt faute d’une diplomatie efficace(Mémoire Faculté Droit UCG)

La RDC devrait bénéficier de 80 milliards des dollars américains des fonds climats si elle avait une diplomatie assez forte. C’est ce qu’a dit Monsieur Dieu-merci Wasingya, finaliste de la faculté de droit de l’UCG qui a défendu son mémoire vendredi 30 octobre 2020. C’était à propos de ‘‘la contribution de la RDC au changement climatique’’. Pour Monsieur Dieu merci Wasingya, la forêt congolaise séquestre 23 gigas tonnes de carbone qu’on évalue en termes de crédit carbone à 80 milliards de dollars américains. Dieu merci Wasingya.

‘‘ La RDC contribue assez largement contre le changement climatique à travers sa riche biodiversité avec sa grande forêt tropicale. Et cet appui majeur nous ferait profiter d’autant d’avantages. Ce qui n’est pas malheureusement le cas. Il a été évalué que cette forêt séquestre plus de 80 giga tonnes de carbone. Ce qui équivaut à une quatre vingtaine des milliards des dollars qu’on donnerait en retour à la RDC pour qu’elle soigne cette forêt et que la population en profite sans la détruire. Malheureusement, on ne gagne que des petits projets sans grand impact. Si notre Etat était assez fort diplomatiquement, il profiterait de ce qu’on appelle contribution équitable mais différenciée. La RDC a des forêts, les autres polluent et devraient payer pour l’entretien de ces forêts à nous qui purifions la nature.’’

Le chercheur suggère à la RDC d’appuyer sur le bouton de sa diplomatie pour bénéficier de ces fonds qui peuvent relever le niveau de son économie.

EMMANUEL KATERI MUKOSA

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE