ESU/BUTEMBO : Une Ecole de Criminologie et un Institut de Santé Publique fonctionneront dès l’année prochaine à l’UCG

L’Université Catholique du Graben UCG va organiser en son sein une Ecole de Criminologie et un Institut de Santé Publique. La nouvelle est portée dans deux arrêtés signés par le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire.

Dans une interview accordée à La Voix de l’UCG, le secrétaire général académique de l’UCG indique que les deux institutions vont fonctionner dès l’année académique prochaine.

L’Institut de Santé Publique de l’Horizon ISAPH en sigle comme il est dénommé dans l’arrêté du ministre, est un institut facultaire qui vient rendre ‘‘autonome et plus visible’’ le département de santé publique de l’UCG qui fonctionnait au sein de la faculté de médecine humaine explique le secrétaire général académique de l’UCG, professeur Nissé Mughendi. Cet institut fonctionnera avec quatre départements laisse entendre le patron des services académiques qui cite l’article 2 de l’arrêté créant l’ISAPH.

 ‘‘L’institut fonctionnera avec les filières d’économie et gestion de la santé, Ophtalmologie communautaire et réhabilitation vision, épidémiologie et enfin la filière de santé et environnement’’ explique le professeur Nissé.

Par ailleurs, l’Université Catholique du Graben est autorisée à faire fonctionner une école de criminologie. Elle est ouverte aux détenteurs du diplôme de graduat précise le secrétaire général académique de l’UCG. Le professeur Nissé Mughendi mentionne que cette école a toute son importance dans une société où la criminalité et les enquêtes sur les crimes évoluent malheureusement en sens inverse.

‘‘Une école de criminologie, il en existe à Kinshasa et à Lubumbashi. Celle que nous allons ouvrir va desservir toute la partie Nord et Est de la RDC comme de Bukavu à Kisangani il n’y a aucune école de criminologie. Et donc ici, les policiers et tous ceux qui s’intéressent aux analyses et enquêtes criminologiques sont le bienvenu. Pour ce département on organisera une pré-licence, comme prévue dans le programme officiel, et deux ans de licence.’’

Deux départements seront organisés en criminologie : la filière des études policières et celle d’analyse et enquêtes criminologiques. Nous rappelons qu’au de là de ces arrêtés, un autre a été signé par le ministre et porte sur l’organisation des études de troisième cycle en médecine en cotutelle avec l’Université de Goma et l’Université Officielle de Bukavu.

Emmanuel Kateri

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE