ESU/ Clôture année académique UCG : « Ne donnons pas à notre société des médiocres » (Mgr Sikuli Paluku)

Clôture officielle en RDC de l’année académique 2020-20210 ce vendredi 29 octobre 2021. Les travaux y relatifs présidés par le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire ESU se sont déroulés en ville de Butembo dans le Nord Kivu dans la salle de la paix de l’Université Catholique du Graben, UCG Butembo au Nord-Kivu.

Cette journée riche scientifiquement de la fermeture de l’année académique 2020-2021 par le ministre de l’ESU, Nzangi Butondo, et la réception d’un diplôme de docteur Honoris Causa lui octroyé  en  faculté des Sciences Politique de  l’UCG.

« Ne donnons pas à notre société des médiocres ». Telle a éété l’exhortation de Monseigneur Sikuli Paluku, Évêque de Butembo Beni lors de la messe d’action de grâce dite à l’occasion de la cérémonie de fermeture officielle de l’année académique 2021-2022. L’ordinaire du lieu a insisté sur le fait de revêtir le Christ et à porter les bons fruits.

« Je suis la vigne véritable et mon père est le vigneron. » Cette allégorie de la vigne utilisée dans l’évangile a introduit l’homélie de ce jour. Pour porter les fruits, les disciples doivent être fermement attachés au Christ a dit l’évêque. Idée qui, dans son développement a collé avec certaines interrogations à propos du système éducatif et universitaire congolais.

Comment nos universités contribuent elles à relever les défis de notre temps? Les massacres de Beni et Ituri, la Covid 19, la résurgence d’Ebola, les nombreux conflits fonciers à Rughenda, à Musimba et ailleurs, les défis de la grève des enseignants avec des nombreux enfants dont l’avenir est sacrifié… Où va alors notre pays ? », s’est interrogé Monseigneur Sikuli Paluku qui a insisté sur le rôle que doivent jouer les intellectuels. D’où son exhortation : ” Ne donnons pas à notre société des médiocres.”

L’Evêque de Butembo Beni invite ainsi à la promotion d’un partenariat solide et fécond de nos universités. Et pour lui, « L’universalité doit se traduire par des projets solides communs».

Enfin, l’évêque de Butembo-Beni a invité à l’amour en ces termes ” aimons-nous vivants en famille, dans nos services, en voyage, dans le business, dans nos laboratoires, bibliothèques, dans le sports…

Emmanuel Kateri

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE