ESU : contrairement aux rumeurs, l’APUPN a pris acte des résolutions de la commission paritaire, après l’assemblée générale de restitution de mardi 05 mars

Alors qu’un travail de titan vient d’être réalisé à Bibwa entre le gouvernement et le banc syndical de l’ESU et de la recherche scientifique réunis pour des travaux de la commission paritaire du 27 mars au 01 avril qui, d’ailleurs ont abouti à un compromis satisfaisant d’une part la levée de la grève et de l’autre part la réponse favorable du gouvernement aux différentes revendications des bancs syndicaux, certains esprits mauvais répandent des fake news annonçant une grève imaginaire en cours de téléchargement. Intox et infox.

 

En effet, depuis la signature de l’accord signé entre le gouvernement et les bancs syndicaux, la grève a été levée dans toutes les universités publiques de la république démocratique du Congo. Et à présent , les étudiants et étudiantes suivent les enseignements paisiblement dans leurs universités respectives notamment à l’UPN -Kinshasa où les détracteurs ont, dans l’objectif désorienter l’opinion, annoncé la grève alors qu’hier mardi 05 avril, le président de l’Association des professeurs de l’UPN (APUPN) professeur Rodolphe Iyolo Pongo a organisé l’assemblée générale de restitution des travaux de la commission paritaire dans une salle pleine à craquer.

 

Des sources proches renseignent qu’après le débat houleux et la divergence d’opinions constatée dans la salle, les professeurs de l’Université Nationale Pédagogique (UPN) ont pris acte des résolutions des travaux en commission paritaire et invitent le gouvernement au respect des engagements pour faciliter un climat harmonieux dans le fonctionnement des universités.

 

Dans la même optique, il est demandé au gouvernement à travers le ministre sectoriel dont la bravoure et le dynamisme ne sont plus à démontrer, de s’engager vivement pour que la réalisation et la matérialisation des acquis des professeurs soient respectées dans les échéances prévues.

 

Satisfait des résultats obtenus aux travaux de la commission paritaire, le ministre de l’ESU a, dans un exercice de restitution et d’éclaircissement, sur les ondes de la Radio Top Congo, salué le sens d’ouverture des différents délégués syndicaux : « je remercie les corps

Scientifique pour la collaboration parce que c’est grâce à cette collaboration que l’année académique 2022-2023 a été sauvée », a déclaré le patron de l’ESU avant de rassurer la communauté universitaire de la ferme volonté du gouvernement de respecter l’accord signé avec les bancs syndicaux.

Presse MINESU

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE