Etat de siège : « L’option militaire a échoué. Qu’on négocie avec les rebelles » (Société civile de Rwenzori)

Le village Kalembo se vide de ses habitants au lendemain de l’attaque des combattants ADF la nuit du mercredi 20  à jeudi 21 Octobre 2021. Kalembo est une agglomération située près de Bulongo, sur la route Beni-Kasindi en groupement Malambo dans le secteur Ruwenzori.

Au cours de cet assaut au moins 18  civils ont été tués, et plusieurs portés  disparus. Ces assaillants ont également incendié des maisons d’habitations. La société civile dans la zone invite l’armée loyaliste à étudier des nouveaux mécanismes de riposte  afin de mettre la population à l’abri.

« L’option militaire a échoué. Qu’on négocie avec les rebelles parce que leurs responsables sont connus.   Les rebelles sont là entrain de mouvoir comme ils veulent », plaide Ricardo Rupande, président de la société civile en secteur Ruwenzori.

Il déplore cette énième tuerie des civils dans ce coin du Secteur Ruwenzori. Cet acteur des forces vives appelle l’armée loyaliste à songer à la variation des stratégies afin de mettre la population à l’abri. Si le plan A  a échoué, Ricardo Rupande propose au gouvernement le dialogue avec les ADF.

 

Consécutivement à cette attaque qui a plongé la population dans une psychose, le village Kalembo et ses environs se vident  de leurs  habitants pour des milieux qu’ils jugent sécurisés, signale le président de la société civile du secteur Ruwenzori.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE